|   Carte du site   |   Extranet:  
Commandite. 
Boutique. 
Calendrier. 
L'équipe. 
En action. 
À propos. 
Historique. 
Stats. 
Contacts. 

 
 Nos partenaires

            

       

   

 

           

 

     


           

               

                     

                         

                             VOTRE LOGO ICI

                           CONTACTEZ-NOUS!I

                   INFO@MONTREALAXION.COM 



      
      

                  


 


L’Axion de Montréal n’a pu conserver son titre de championne.

 

L’Axion de Montréal défendait son titre de championne samedi soir dernier face au Thunder de Brampton, l’équipe que l’Axion a défait l’an dernier au même moment de la saison lors de la finale de la LNHF. L’équipe pouvait compter sur le retour de Kim St-Pierre et Cathy Chartrand qui se sont toutes deux méritées une médaille d’or avec l’équipe canadienne, au championnat mondial présenté à Winnipeg la semaine dernière. Du côté de Brampton, les médaillées d’or Jayna Hefford et Vicky Sunohara étaient elles aussi de retour avec leur formation, ce qui devait laisser entrevoir toute une finale.

 

On a eu droit à du jeu très rapide en première période, mais aucune équipe n’a été capable de s’inscrire au pointage. Les gardiennes ont été solides en repoussant respectivement 11 tirs du côté de Kim St-Pierre et 10 tirs du côté de Cindy Eadie. L’Axion ont eu plusieurs chances de qualité de marquer, mais Eadie à résister.

 

C’est Kristy Zamora la joueuse du Thunder de Brampton qui a été la vedette offensive du match en inscrivant les deux premiers buts des siennes en deuxième période. Le Thunder a été opportuniste dans cette période et n’a jamais regarder en arrière. Kim St-Pierre avait pourtant gardé les siennes dans le match en effectuant plusieurs arrêts clefs, mais l’avance de deux buts du Thunder se devait d’être suffisante.

 

Kathy Devereaux et Kathleen Kauth ont scellé l’issus du match en troisième période en marquant coup sur coup pour ainsi mettre le match hors de porté pour l’Axion. Les joueuses de Montréal n’ont jamais abandonné et ont montré beaucoup de caractère en jouant de façon disciplinée et en travaillant avec acharnement du début à la fin. Les tirs aux buts ont été quelques peu à l’avantage du Thunder ; 35-32, mais la gardienne de Brampton Cindy Eadie s’est dressée tel un mur. Elle a d’ailleurs été nommée la joueuse du match et a su faire la différence dans les moments opportuns.

 

Malgré la défaite, l’entraîneur chef Yanick Evola a tenu à louanger son équipe: « Les joueuses ont tout donné. Nous avons manqués quelques bonnes chances de marquer au premier vingt qui auraient pu faire toute la différence. Le score n’indique pas l’allure du match. Je suis fier de l’effort et de la progression que nous avons tenu tout au long de la saison, malgré les nombreuses blessures qui ont affecté l’équipe.».

 

L’Axion de Montréal devra donc attendre à l’année prochaine pour tenter de remettre la main sur la coupe Clarkson. L’équipe a aspiré aux grands honneurs l’an dernier et disposant du même Thunder par la marque de 1-0. La rivalité entre ces deux équipes devient de plus en plus importante à chaque saison, et les duels offrent du jeu de qualité joué dans le plus grand des respects. Une finale Montréal vs Brampton l’an prochain ?